Menu

Comment maintenir le feu de la passion à 50 ans ?

23 octobre 2016 0 Comment


A partir de la cinquantaine, trois personnes sur cinq rencontrent des troubles de la sexualité. Il y a souvent la panne du désir chez les femmes et pour les hommes, le problème de dysfonctionnement érectile ou l’éjaculation précoce. Ces troubles sont liés à la modification des organismes ou à des problèmes de santé comme le diabète ou l’hypertension. Mais comment combattre ses effets indésirables du temps pour poursuivre une vie de couple épanouissante ?

Pratiquer une activité physique

Les seniors ont aussi le droit d’exprimer leur sexualité. Peu importe l’âge, l’acte sexuel est un besoin fondamental que l’on ne doit pas nier. Néanmoins, on doit savoir que la sexualité met en jeu l’aptitude physique, donc il est essentiel de pratiquer des activités sportives. Vous n’avez pas besoin de faire du sport extrême, la marche et des séances de Yoga suffisent largement à conserver une bonne santé physique. Vous serez ainsi plus énergique et pleine de vitalité.

Rallumer la flamme après des années de vie commune

Après de nombreuses années de vie commune, le désir et l’envie ne sont plus au rendez-vous. C’est l’âge ou simplement l’effet de la routine quotidienne qui entraine cela. Si votre couple n’est plus dynamique comme au temps de votre jeunesse, rallumez le feu de la passion et redécouvrir votre partenaire. Pour commencer, vous pouvez rassurer votre femme ou votre homme qu’il vous intéresse encore et de votre côté faites des efforts pour montrer que vous cherchez toujours à lui plaire. Pour lutter contre le trouble du désir, vous pouvez faire à deux, des jeux coquins ou regarder des films érotiques pour faire revenir le désir.

Les choses à éviter

Vous devez limiter la consommation d’alcool et de tabac. Elle favorise rapidement le vieillissement des cellules. Si vous ne vous sentez pas très bien, évitez de contraindre votre corps à céder à la pulsion sexuelle de votre partenaire. Pour votre bien être, vous devez établir le calme dans votre vie donc éloignez-vous du stress, de l’angoisse et de l’anxiété. Si votre problème persiste, vous pouvez consulter un sexologue ou un psychologue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *